L’interdiction du Burkini, une réelle solution ?

burkini-la-plage-une-femme-aurait-ete-verbalisee-avec-juste-le-voil

Image AFP

Suite à la rixe de Sisco, en Corse, le samedi 13 août et à tout le verbiage médiatique qui en a découlé, le Burkini est le dernier sujet à la mode. Utilisé par les uns, récupéré par les autres. Que pouvons-nous donc penser de ce morceau de tissu ?

Le problème du Burkini en France, c’est tout ce qu’il évoque et tout ce qu’il représente. Doute sur l’émancipation de la femme que certains musulmans défendent. Rire outrageux lorsque certains salafistes ne le trouvent pas suffisamment couvrant. Indignation nationale et récupération politique par certains élus hommes qui pensent dire aux femmes que se mettre en bikini, reste tout de même le nec plus ultra de la tenue de plage.

Outre le fait que le burkini soit ouvertement laid, mélange entre une tenue de plongée et une tunique mal taillée. Outre le fait que je n’apprécie pas forcément de voir une femme dans cet accoutrement à la plage. Outre le fait que ma grand-mère a fait scandale lorsqu’elle portait des pantalons. Outre le fait que j’ose le topless à la plage de temps en temps. Outre le fait que je m’indigne lorsque je vois des femmes en Iran, lutter avec un hashtag contre le voile et que je vois en France d’autres femmes se battre pour le porter. Outre le fait qu’au fond de moi ce vêtement me révulse, parce que j’y vois l’asservissement de la femme. Je me retrouve dans l’incompréhension totale.

Qui sommes-nous, dans le pays des droits de l’Homme, pour pouvoir imposer à qui que ce soit une tenue pour aller à la plage ? Sommes-nous réellement réduits à ça aujourd’hui ? À la peur de l’autre, au rejet, à la stigmatisation. Interdire est-ce réellement une solution ? Enfermer d’avantage ces femmes chez elles est-ce vraiment correct ?

Pour ma part, Burkini ou pas, tant que je peux me baigner de la façon que je souhaite à la plage, la tenue de ma voisine ne me gêne pas plus que ça. La liberté, la laïcité, c’est de pouvoir vivre tous ensemble, sans avoir à supporter les relents racistes des uns et des autres. Sans avoir à entendre que des musulmans se sont permis de juger une femme les seins à l’air sur la plage, sans avoir à entendre que des athées ou des chrétiens ont insulté une femme en Burkini. Parce que le rejet de l’autre est tellement exacerbé aujourd’hui, qu’il va bel et bien dans les deux sens. Devons-nous, nous Français, nous opposer à ce point les uns aux autres, au lieu de lutter ensemble contre les dérives du djihadisme et de l’extrémisme qui sont de réelles menaces.

Outre le fait qu’au fond de moi ce vêtement me révulse, parce que j’y vois l’asservissement de la femme. Moi femme, occidentale, d’une vingtaine d’années, je suis contre le burkini en tant que tel, mais moi femme, occidentale, d’une vingtaine d’années, je suis contre l’interdiction de quelque vêtement que ce soit. L’argument qu’en Arabie Saoudite en Iran où dans la majorité des pays à dominance musulmane les femmes ne peuvent pas s’habiller comme en France ne me convainc pas. Souhaitons-nous réellement ressembler à des pays reniant à ce point le droit humain ?

Publicités

2 réflexions sur “L’interdiction du Burkini, une réelle solution ?

  1. Lorrain 1 dit :

    Votre travail est à souligner. De vrai sujets bien abordés au hasard de vos choix de vouloir pointer du doigt. Vous avez raison pour ces sujets choisis. Courage, car tenir un blog est fort intéressant, surtout sur soi. Une école de vie…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s