Lettre ouverte à Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous

f682002cc1f46926731c8bd255144005

Ludovine,

Je crois que tu dérailles, un peu. Toi, professeure d’histoire au collège, toi qui a fait des études, toi qui née en 1971 a vécue ta jeunesse dans la folie des années 90, des walkmans, des spice girls, de scatman et des boys band. Ton premier enfant à un an de moins que moi. Toi et moi, nous nous sommes mariées jeunes, au même âge et à l’église. Je suis mariée à un homme merveilleux que j’aime de tout mon cœur. Toutefois, nous avons été parents un an avant, et nous avons profité de la cérémonie pour célébrer en même temps le baptême de notre puce.

Ludovine, ton prénom est plutôt joli, c’est dommage que tes convictions gâchent ce doux son. C’est tellement triste que la haine, la peur, l’ignorance de l’autre t’empêche de t’ouvrir à ton prochain. Tu sais, je suis catholique, pratiquante et l’idée que tu puisses un jour être assise à côté de moi à la messe me file la nausée. J’ai honte de voir que des idées aussi nauséabondes que les tiennes envahissent les bancs de nos paroisses. Jésus n’a-t-il pas dit « Aimez vous les uns les autres ?« . Le Pape François ne s’est-il pas excusé du traitement infligé aux homosexuels par l’Église. N’y a-t-il pas tout de même, dans notre sainte Église Catholique, une certaine évolution possible ?

Tu proposes d’aider les familles, et pourtant, il n’y a pas qu’une famille type. La famille est multiple, famille recomposée, famille monoparentale, famille heteroparentale, famille homoparentale. L’important lorsqu’on élève des enfants, n’est-ce pas l’amour ?

Vu mon âge, je pourrai être ta fille, mais je suis aussi maman, mais c’est de femme à femme que je m’adresse à toi, sans distinction d’âge, sans distinction de position ou de statut. Ce que je souhaite inculquer à ma fille, et mes futurs enfants. Ce qu’avec mon mari, nous voulons lui apprendre, c’est le respect. Celui des uns, des autres, des différences, des ressemblances et de ce qui nous rassemble.

Si pour toi l’homosexualité, et l’homoparentalité sont contre nature, laisse moi te dire que tu fais fausse route. N’oublies pas que les enfants que les homosexuel(le)adoptent, ce sont des hétérosexuels qui les ont abandonnés. Je ne condamne pas le fait de ne pas souhaiter garder son enfant c’est un choix bien trop personnel et bien trop douloureux. Mais, le désir, l’envie, l’amour qu’on peut porte à un si petit être qui se construit est bien plus important que toutes les orientations sexuelles de la terre. Laisse-moi te dire, que l’homosexualité, ce n’est pas une tare, ce n’est pas un choix, c’est comme ça. Laisse-moi te dire, qu’en tant que Chrétienne, qu’en tant que Catholique, j’aime mon prochain, et je respecte ses choix. Surtout quand il s’agit des enfants. Laisse-moi te dire que des homosexuel(le)s sauront tout à fait se réveiller la nuit. Laisse-moi te dire que des homosexuel(le)s sauront protéger leurs enfants. Laisse-moi te dire que des homosexuel(le)s si ils souhaitent fonder une famille, ils deviennent des parents. Comme toi, comme moi, comme ton mari et comme le mien. Il n’y a pas de réelles différences.

La seule chose qui change peut-être, c’est que des enfants d’un couple homosexuel(le) seront à mon avis élevé dans une plus grande tolérance, et développeront leur empathie. Ne serait-ce que parce qu’ils grandiront, et qu’ils subiront les préjugés des gens comme toi, qui pensent que l’orientation sexuelle est nécessaire à la parentalité. Tu fais fausse route Ludovine et c’est dommage, surtout toi qui, professeure, travaille au contact de jeunes.

Justement, la stigmatisation, les moqueries que tu penses que les enfants issus de l’union d’un couple homosexuel(le) auront à subir, ce sont toi, et tes partisans qui êtes en train de les générer. Parce qu’en réalité, moi, Chrétienne, Catholique, Pratiquante, Mariée et Maman, je m’en contrefous si l’enfant en face de moi à deux papas, deux mamans, un père ou une mère. Quand je vois un enfant, ce qui m’importe, c’est son bonheur. Ce qui m’importe, c’est qu’il soit heureux dans sa famille, quelle que soit sa composition. Ce qui m’importe, c’est que son éducation soit dans le respect de l’autre et dans l’amour.

Apprends la tolérance Ludovine, parce que, toute pratiquante que tu es, tu sembles t’éloigner de la voie de Dieu. Parce que toute Catholique que tu es, réfléchis, ne te contente pas de réciter une bible, de brandir le drapeau de la culture judéo-chrétienne. Pense à l’évolution du monde, au bonheur de chacun. Penses que des textes, des dogmes qui datent de 2000 ans en arrières doivent nécessairement évoluer. Ça ne fera pas de toi une mauvaise Chrétienne, ça fera de toi une meilleure personne.

Peut-être que tu tomberas sur ce texte Ludovine, écrit, sans haine, et sans violence. Peut-être que tu prendras le temps de réfléchir où alors que tu en profiteras pour renforcer tes idées extrémistes. En attendant, j’ai fait ce que je considère être juste. Je t’ai parlé, sans animosité. En attendant, j’ai fait mon devoir de Chrétienne, ton ignorance, ta peur et ton rejet de l’autre, je te l’ai pardonné.

Cordialement,

Mariza

Publicités

Une réflexion sur “Lettre ouverte à Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s