« Nos ancêtres les Gaulois » ou l’histoire d’une assimilation dangereuse

Asterix_-_Cast.png

Décidément, Nicolas Sarkozy continue de faire parler de lui et vise ouvertement l’Elysée. Il semblerait que nos ancêtres soient les Gaulois. Outre le fait qu’il mérite une sacrée leçon d’histoire, car Gaulois est un terme assez vague et Jules Césarien, et que la France, c’est initialement l’héritière du royaume des Francs et de Clovis, mais passons.
Le voilà en train de marteler, dur comme fer ses phrases les unes après les autres, il oublie de tourner sa langue sept fois dans sa bouche et préfère dire des idioties pour faire voter pour lui aux primaires la frange la plus à droite de son parti.
Bref, si historiquement parlant sa phrase est contestable, il est peut-être préférable d’en analyser l’idée générale.

Pour monsieur Sarkozy, dès l’instant où l’on est Français, nous devons tenir compte de son héritage et donc l’assumer à bras-le-corps. Donc, en tant que Français, nous ne pouvons pas nous interroger, et remettre en question certaines valeurs ? Certaines époques et certaines pratiques ?

Je crois que la volonté de Nicolas Sarkozy était ailleurs. Utiliser le terme gaulois n’est pas utilisé là dans le vent, mais plutôt en réaction au terme péjoratif qu’il est devenu au sein d’une certaine frange de la société. Pour certains, un Gaulois, c’est un Français, blanc, de classe moyenne, non-issu de l’immigration. Utiliser ce terme, c’est renforcer le clivage, renforcer les tensions communautaires et surtout, c’est renier toute une partie de la population qui ne se sent pas « gauloise Pour Nicolas Sarkozy, utiliser le terme gaulois, c’est en vertu, non pas d’un intégration, mais d’une assimilation.

Il est tout à fait possible de garder sa culture d’origine tout en souscrivant aux valeurs de la République. L’assimilation est dangereuse, elle annihile les personnes. Il s’agit de renier, totalement la culture dont on a hérité pour épouser une autre, qui malgré la nationalité peut nous être étrangère. Prôner cela, c’est cliver une fois de plus les Français, ceux qui se sentent « gaulois » et ceux qui ne le sont pas.

Autant l’intégration est nécessaire et indispensable lors de l’arrivée de quiconque dans un pays étranger, elle l’est même d’avantage lorsqu’on en a la nationalité, mais supprimer toutes les différences, reste malsain. N’observons-nous pas des différences ne serait-ce que régionales, sur les modes de vie, sur les attitudes des personnes. Être Français n’est ce pas autre chose. Comment définir autrement que par la nationalité ce qu’est être Français ?

Une chose est sûre, c’est que considérer que nos ancêtres sont les Gaulois, en plus de n’être absolument pas juste historiquement, n’est pas franchement la meilleure façon de se revendiquer Français.

Être Français, c’est aimer son pays, c’est aller voter, c’est participer à la vie sociale, locale, c’est de pouvoir marcher librement dans la rue. Être Français, c’est avoir un système de santé qui malgré sa dégradation reste quand même un des plus performant au monde. Être Français, c’est dans le cœur, et ce n’est pas dans une sois disant Gaulle, des milliers de fois plus plurielle et plus différente que la France aujourd’hui.

Publicités

15 réflexions sur “« Nos ancêtres les Gaulois » ou l’histoire d’une assimilation dangereuse

  1. Lorrain 1 dit :

    Tu me fais rire, rapport à mes souvenirs des années 70 au RPR. Dans notre équipe de Militants, deux très jolies militantes, blondes aux yeux bleus, de la bourgeoisie locale, les longs cheveux blonds rassemblés en deux tresses, enroulées sur les oreilles. Dans mon jargon intérieur les les réduisais à une locution simple : mes deux gauloises. (Imagerie des cigarettes du même nom)
    Oui, elles fumaient…
    À cela l’image gauloise en rapport à de GAULLE.

    Dérision restant de marbre à toute cette agitation..

    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    • mariza veut écrire dit :

      Oui, mais ça reste de l’humour, et à mon avis blonde comme ça, elles risquaient plus d’être vikings que gaulloise!!! Pour ma part je suis français, et espagnole. Je ne me verrais jamais dire que je suis gaulloise, déjà parce qu’historiquement c’est faux et que mon ancêtre de l’époque d’Al andaluz se retournerait dans sa tombe. Ca ne m’empêche pas d’être française. On ne peut juste pas être toujours en accord, à 100% avec son pays et puis en terme d’arguments il y a mieux 🙂

      J'aime

  2. chesterdenis dit :

    Je suis toujours frappé par le concept « LA France » et son efficacité. « La France souffre, la France est en guerre ». Non, c’est le mythe de quelque chose qui n’arrête pas de bouger sur la carte historique, c’est une photo floue et trafiquée et pourtant cela force des gens à une minute de silence, un garde à vous, etc. En plus, c’est Marianne et c’est Jeanne d’Arc.
    Donc rappelons que l’Alsace, la Lorraine, la Savoie, Nice sont des territoires français depuis peu. Rappelons que la frontière Belge bouge de 200 km à l’époque de Louis 14. Rappelons que un quart des francais fuient à l’étranger entre 1550 et 1680 pour fuir une religion corrompue, honnie et meurtrière, le catholicisme du pape romain. Rappelons que le quart de la France fut anglaise tandis que la moitié était bourguignonne. Rappelons que la Gaule Belgique, la Gaule transalpine et la Gaule Narbonnaise sont envahies par les Allobroges, les Burgondes, les Sarrasins, et les Normands sur sa face Sud et Est. Et par les Romains qui ont donné le nom de Gaule. Et que les Francs font l’unité de peuplades qui sont autonomes.
    Ces rappels étant faits, il est grave de voir Sarkozy poussé uniquement par son ambition utiliser des arguments d’extrême droite pour rassembler des voix externes à l’électorat de Juppé. Et s’il sera battu aux primaires, qui pourra représenter ce camp anti-Juppé en lui offrant une deuxième victoire : Marine Le Pen. Sarkosy restera président de parti LR et enfumera le règne de Juppé. Cela est politiquement plus grave que ses mensonges historiques !

    Aimé par 1 personne

    • mariza veut écrire dit :

      Sans parler de la Corse qui n’est Française que parce que la France a racheté le territoire ET SON PEUPLE !!!
      Je rejoint totalement ton avis, c’est aussi ce que je dis, déjà historiquement c’est faux, mais la récupération est dégueulasse. Au plaisir 🙂

      J'aime

  3. Lorrain 1 dit :

    Deux hommes « politique » semblent sortir du lot.
    MACRON
    LEMAIRE
    il y en a un autre, qui ne veut pas
    BERTRAND
    le souci
    il faut faire voter des Lois
    À l’Assemblée, il faut une majorité
    donc des partis très forts…
    On se mord la queue.
    Cette gabegie, est descendue jusque dans le monde rural, dans nos municipalités…
    Le mauvais exemple d’en haut est arrivé en bas.
    Tout le monde veut être kalife.

    Aimé par 1 personne

    • mariza veut écrire dit :

      Calife à la place du calife… c’est ça le vrai problème c’est sur. C’est à celui qui va dire la phrase qui va rameuter le + d’électorat. Oui Macron semble sortir du lot mais à mon avis, lui à la présidence ce n’est pas pour l’instant, Le Maire j’adhère moins à ses idées mais il reste tout de même peut être plus honnête (ou il semble l’être) que certains de ses collègues chez les Républicains

      J'aime

  4. Lorrain 1 dit :

    De Macron (son équipe) j’obtiens un email minimum par semaine.
    Ils sont arrivés en haut de la Tour Montparnasse dans 400 m² de bureaux.
    De 75.000 suiveurs, ils veulent atteindre 100.000. C’est faisable.
    Il faut 30.000.000,00 EUR pour une campagne, les trouver sera facile.
    Je suis En Marche ! depuis le 6 avril 2016.
    Claquant la porte à NS.

    J'aime

    • mariza veut écrire dit :

      La France sera Gaulloise ou ne sera pas !!! Nan mais oh !!! Le pire c’est que dans la suite du discours, il évoque ses origines en disant qu’il ne s’interesse pas à l’histoire de ses pays d’origine parce qu’il est Français… Mais je ne vois pas le rapport en quoi s’interesser aux cultures desquelles on est issus est mal. Ou alors je suis vraiment une très mauvaise française !

      Aimé par 1 personne

  5. Hoceane dit :

    Encore et toujours en train de remettre sur la table l’identité pour faire parler. On se retrouve à devoir débattre, justifié tout et n’importe quoi pour dire qu’on est français. Ces personnes toujours très forte pour créer clivage entre français (ce qui n’est pas logique).
    J’appellerai mon chien Idefix comme ça il sera tranquille 🙂

    Super article!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s